Autonome & Solidaire

Libre d'être Soi

Confiance en soi

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Valérie a des difficultés à s’exprimer en public. Quand elle doit s’exprimer devant un groupe, elle perd ses moyens. Elle dit qu’elle n’a pas confiance en elle.

 

Ici, la confiance en soi est définie comme la capacité à réaliser une action de manière fluide.

 

Définitions

Pour comprendre la confiance en soi, je vais préciser ce que je mets derrière la “confiance”, le “Soi”, ainsi que le “Moi”.

 

Définition de la confiance

Confiance vient du verbe confier (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier »). Qui signifie qu’on remet quelque chose de précieux à quelqu’un, en se fiant à lui et en s’abandonnant ainsi à sa bienveillance et à sa bonne foi. La confiance est définie ici, comme le sentiment de sécurité vis-à-vis de quelqu’un ou quelque chose.

 

Définition de Soi

Je définis le Soi comme étant ce que nous sommes originellement, avant que le moi apparaisse. Il s’agit du moment où nous sommes un bébé avec un “disque dur vierge”. Nous n’avons pas encore appris de mots, nous n’avons pas encore de pensées.

Le Soi est l’espace de conscience de l’être qui est avant les pensées. L’espace de silence accueillant “ce qui est”.

 

Définition du Moi

Je définis le Moi, comme une complexité qui comprend l’ensemble des constructions conscientes et inconscientes interdépendantes :

  • Des croyances, des valeurs …
  • Des capacités, des programmes …
  • Des comportements …

 

Le Moi n’est pas un bloc unique, mais un ensemble de rôles :

  • Le conducteur de la voiture
  • Le papa
  • Le professionnel
  • Le compagnon
  • L’ami

 

Le Moi est un espace de conscience, dans lequel ses rôles s’expriment.

 

Définition de la confiance en soi

En tenant compte de ces définitions, je définis la confiance en Soi, comme :

Les différents “Rôles” du Moi qui se fient au Soi, qui se sentent en sécurité avec le Soi et qui s’y abandonnent.

 

 

D’où vient le problème de confiance en Soi

Compte tenu de ce que je viens de définir, le problème de confiance en Soi vient d’un ou plusieurs “Rôles” du Moi qui n’ont pas confiance en le Soi.

Je nomme, ces parties du Moi qui n’ont pas confiance en le Soi, des enfants protecteurs. Un enfant protecteur est un système de défense inconscient, qui vise à éviter une émotion douloureuse, vécue dans le passé. (Pour aller plus loin, lire l’article En quoi le juge intérieur est un enfant protecteur ?).

 

Les parents de Valérie étaient sensibles aux “qu’en-dira-t-on”. Les parents de Valérie réagissaient fortement à ce qui “ne se faisait pas”, selon eux. Ils étaient assez exigeants envers elle.

Pour l’enfant, les émotions de jugements sont très douloureuses, et si l’enfant n’a pas l’amour et la sécurité nécessaire à son développement, il meurt. (Voir l’expérience de Frédéric II)

Pour protéger Valérie, son inconscient a mis en place un enfant protecteur qui s’assurait qu’elle soit toujours “irréprochable”, selon la référence familiale et sociétale.

Lorsqu’il y a un groupe, l’enfant protecteur n’arrive pas identifier le “bon comportement” qui conviendra à tout le monde. Il y a un risque de jugement et, pour  l’inconscient, il s’agit d’un risque de mort. La seule solution aux yeux de l’enfant protecteur est la fuite !

 

Dans le cas de Valérie, il s’agit d’un enfant protecteur, qui vise à éviter une émotion. Ceci pour vivre le bien-être. L’inconscient a enregistré que la seule source d’amour est à l’extérieur : Les autres ! Et que s’il n’arrive pas à obtenir cet amour des autres, il va mourir.

 

 

La source est en Soi !

Imaginons quelque chose que j’aime beaucoup, qui m’ouvre le cœur : un bébé, un chaton, un chiot … Je prends l’exemple du chaton, car j’aime beaucoup les chatons. 🙂

Quand, je vois un chaton 10 secondes, j’ai le cœur ouvert. Idem pour 30 secondes, 2 minutes … Cette source en moi qui me permet d’aimer le chaton est constamment là ! Elle est inépuisable, car, quel que soit le temps passé, elle est toujours là. C’est grâce à cette source en soi infinie, que je peux aimer des personnes, des animaux …

 

Le fait de chercher l’amour à l’extérieur, c’est comme si l’inconscient cherche de l’essence à l’extérieur et la payait un prix élevé (en mettant en place des stratégies coûteuses en énergie). Alors qu’il a une source illimitée à l’intérieur. Ceci pour une raison simple, l’inconscient n’a pas vu que la source d’amour qu’il utilise pour aimer, est en lui et illimitée. Je ne peux pas manquer vraiment d’amour !

Seul un schéma inconscient ayant cette croyance me le fait croire. Et sur la base de cette croyance, je cherche à l’extérieur ce qui est à l’intérieur.

 

Valérie, qui aime les chatons, rentre en contact avec cette sensation. Elle réalise qu’elle a cette source d’amour en elle et qu’elle ne peut pas en manquer. Même si la force des habitudes lui fera croire l’inverse.

 

Comment gagner en confiance en Soi ?

Accueillir les enfants protecteurs

Gagner confiance en Soi, signifie accueillir les parts du Moi qui n’ont pas confiance. Il s’agit des enfants en nous qui n’ont pas été accueillis. L’accueil se réalise via la source d’amour qui est déjà présente en Soi. Ainsi les enfants protecteurs (part du Moi) auront confiance en le Soi. Il en résulte une paix intérieure.

 

Pour accueillir les enfants protecteurs :

  • Se connecter à l’espace d’amour en moi, en imaginant ce qui m’ouvre le cœur (bébé, chaton, chiot …). Bien le ressentir
  • Penser à la scène où je n’ai pas confiance.
  • Ressentir dans le corps cette sensation de “non-confiance”. Il s’agit de l’enfant qui n’a pas été accueilli
  • Imaginer que le ressenti “espace d’amour”, prend dans les bras cet enfant, cette sensation de “non-confiance”
  • Sans rien vouloir, rester le temps nécessaire avec cet enfant, jusqu’à ce que la sensation se dissipe. Jusqu’à ce qu’il soit accueilli.

 

Valérie se connecte à la source d’amour en elle. Et en même temps, pense à une de ses prises de parole en public. Elle ressent une sensation dans sa gorge. Comme une boule sombre et lourde. Elle ressent cette enfant oppressé, qui n’a pas été accueilli dans l’enfance. Elle enveloppe cette sensation, comme si c’était un petit chaton. Et elle sent que la boule dans la gorge (l’enfant) se détend au fur et à mesure de sa présence aimante avec lui.

 

Mettre à jour des croyances

Le manque de confiance en Soi, vient du fait qu’un certain nombre de croyances fonctionne comme des règles faisant autorité. Si le Moi a confiance en ses règles, et donc aux figures d’autorités qui les a fixées, il ne peut pas avoir confiance en le Soi. Pour avoir confiance en le Soi, il est important de comprendre d’où vient la vérité, la justice, la définition de valeur …

 

Ce qui est juste pour la mouche n’est pas juste pour l’araignée :

  • Si la mouche est prise dans une toile d’araignée, elle considérera cette situation comme injuste.
  • Inversement, si l’araignée n’a pas de quoi se nourrir, elle considérera cette situation comme injuste.

 

La justice n’est pas liée à une vérité universelle, mais basée sur des valeurs. Ces dernières peuvent changer en fonction des cultures et des époques. A une certaine époque, l’esclavage était courant. En Grèce, même les philosophes en parlaient peu. Comme si ils n’étaient pas capables d’envisager une situation différente. C’était tellement entré dans les mœurs, qu’il n’y voyait rien de “mal”. Ce qui est juste pour moi n’est pas obligatoirement juste pour l’autre. Vais-je vouloir imposer “MA” vérité, comme “LA” vérité ?

Tout système totalitaire est persuadé d’être dans le juste ! Prendre conscience que je suis dans “MA” perception du monde et non dans “LE” monde.

 

Certains de mes comportements ont été définis par juste par certains et injuste par d’autres. La question est donc : quel est “le bon comportement” ? Par exemple, mentir peut être interdit, car jugé “mauvais”. Or des personnes ont menti pour sauver des enfants juifs pendant la guerre. Ils n’ont pas écouté la règle du bien ou du mal. Ils ont menti pour protéger la vie, car c’était le plus juste “pour eux”.

Un comportement est bon dans l’instant en fonction de “MA” perception, mon intention.

 

Plus globalement, il s’agit de la définition de la valeur. À titre d’exemple, certaines personnes disent que le chocolat est bon. Or si c’était vrai, tout le monde aimerait le chocolat. Et ce n’est pas le cas. En fait, je donne de la valeur au chocolat. Or ce que je dis derrière “le chocolat est bon”, c’est que j’apprécie le goût du chocolat. Je parle de mon expérience et non réellement du chocolat. Je parle de mon intérieur et non de l’extérieur.

 

La valeur, la vérité la justice … est en Soi !

 

La chaussure qui correspond à une seule personne, blesse un autre. Il n’y a pas de recette pour vivre, qui convient à tous les cas.  Carl Jung 

 

Sébastien Thomelin – Accompagnant de l’être

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 12
    Partages

Recevez gratuitement "Comment se libérer du regard des autres"

Comment se libérer du regard des autres

Qui partage des clés pour :  

 - Comprendre les mécanismes inconscients 

 - Se libérer du rejet et du jugement

 - Et gagner en pouvoir sur sa vie !