Autonome & Solidaire

Libre d'être Soi

programmation Inconscient

Qu’est-ce que l’inconscient ?

Stéphanie se rappelle des moments où elle a appris à conduire. Au départ, ça demandait beaucoup d’énergie. Il fallait apprendre et répéter les gestes, les points de vigilance, … Et au bout d’un moment, c’était plus fluide, elle réfléchissait moins. Maintenant, 10 ans après les premières leçons, elle conduit de manière totalement automatique.

Lorsqu’elle discute avec le passager et que devant elle une voiture freine, Stéphanie freine, rétrograde, … tout ça de manière automatique !

 

L’inconscient est un comme un automate. Il permet d’enregistrer des programmes qui pourront se dérouler automatiquement, sans effort de notre part. Sans que la réflexion soit nécessaire.

C’est tout l’avantage de l’automate qu’est l’inconscient. Il est rapide, car il ne demande pas de réflexion. Et il coûte peu en énergie.

 

Pour schématiser, nous pouvons dire que :

  • L’inconscient est dans la partie du cerveau qui stocke les automatismes. Il s’agit du limbique => Rapide
  • La réflexion est dans la partie du cerveau qui traite les informations pour établir une “réponse”. Il s’agit du néocortex => Lent

 

Je définis l’inconscient comme ayant 2 aspects :

  • Statique : Une structure informationnelle, qui contient de nombreux programmes. Certains programmes sont liés les uns aux autres, ce qui rend cette structure complexe.
  • Dynamique : Un automate, permettant la mise à jour des informations et la création de nouveaux programmes.

 

L’inconscient à pour intention de préserver la vie en s’adaptant à son environnement. Dans cet objectif, il met des programmes en places. Avec le niveau d’information disponible à l’âge de la création du programme.

 

Inconscient et émotion

Pour comprendre le lien entre l’inconscient et l’émotion, prenons l’exemple d’une cathédrale. La différence entre un tas de pierre et une cathédrale est l’information. La structure de l’information permet de transformer le tas de pierre en cathédrale. L’émotion est comme la cathédrale, car il y a une structure informationnelle contenue dans l’inconscient qui permet ce “résultat”.

L’émotion est le résultat d’une structure informationnelle. C’est de l’information densifiée.

 

Un ami d’Eric, lui demande de venir l’aider pour un déménagement. Eric est fatigué et une part de lui a envie de dire non. Une autre part a envie de dire oui, car refuser d’aider n’est pas acceptable. Le conflit intérieur entre le oui et le non, va engendrer une tension émotionnelle.

 

La cause de la tension vient du fait que l’inconscient contient 2 programmes qui ont des stratégies opposées. La mise à jour de la structure d’information, éliminera le conflit, et par conséquent, la tension émotionnelle.

 

Les programmes inconscients “désagréable”

Bruno,  réagit de manière virulente à toute moquerie à son sujet. Il ne choisit pas de vivre cette émotion désagréable que génère cette réaction. C’est plus fort que lui !

 

Lorsque qu’une situation nous fait réagir automatiquement et génère une tension émotionnelle en nous, c’est un programme inconscient qui est à l’oeuvre. Or, à l’inverse de la conduite, ce programme nous coûte de l’énergie lorsqu’il s’active. A la place de faciliter notre vie, ce programme nous fait vivre un désagrément.

 

 

D’où viennent les programmes inconscients “désagréables” ?

Quand Bruno était petit (environ 5 ans), ses frères et sœurs le taquinaient sur son physique. Pour l’enfant qu’il était, c’était très douloureux. L’inconscient à enregistrer qu’il fallait éviter ces situations, afin de vivre le bien-être.

 

Comme nous l’avons vu plus haut, les programmes inconscients sont stockés dans la partie du cerveau limbique. Avant 7 ans, nous n’avons pas de néocortex, et par conséquent, pas de capacité de raisonnement. Nous avons seulement le limbique, qui peut gérer uniquement des programmes simples du type binaire :

  • C’est blanc ou noir
  • J’autorise ou j’interdis

 

L’inconscient de Bruno (5 ans), a mis un programme simple : 

Si moquerie => Se faire respecter par la force => Accès au bien-être

Or, en cherchant à faire taire les personnes qui se moquent de lui, Bruno ne vit pas le bien-être. Le programme ne permet pas d’accéder au bien-être. Mais au contraire, génère une tension intérieure. Car plus il cherche à se faire respecter par la force, plus il est coupé des autres.

Le programme mis en place dans l’enfance est inadapté face à la complexité de la vie. Il ne permet pas de vivre l’état d’être souhaité.

 

 

L’importance de la structure inconsciente

Comme nous l’avons vu, l’inconscient permet d’automatiser, ce qui est rapide, tout en consommant peu d’énergie. A l’inverse de la réflexion. Notre capacité de décision est limitée, car au bout d’un moment, nous sommes saturons. C’est là que notre ami l’inconscient est utile. Il nous permet de mettre en place des programmes automatiques, qui n’empiètent pas sur notre capacité à décider.

Imaginons que nous devions toujours prendre des décisions du type : “Est-ce que je dois aller chercher du pain ou non ?”. Rapidement dans la journée, à force de décider, notre cerveau serait “fatigué”.

Si nous n’avons pas une organisation de structure suffisamment claire, nous pourrions avoir tendance à mettre en place le processus de réflexion pour pratiquement tous. C’est comme avoir plein de programmes dans tout les sens, sans organisation pour les coordonner.

Une structure claire, apporte une paix mentale.

 

 

Quels sont les moyens pour programmer l’inconscient ?

 

Développer des habitudes

Comme nous l’avons vu pour la conduite, la répétition de l’action permet d’enregistrer un programme. Pour mettre en place un programme, il faut :

  • Identifier ce que nous souhaitons mettre en place
  • Commencer la répétition par petit pas : 5 minutes à chaque fois ou 1 à 2 fois par jour, par exemple
  • Augmenter progressivement

 

Bruno souhaite développé la sérénité. Il prend modèle sur une personne qu’il connait. Il imagine qu’il est cette personne et ressent l’état d’être. Ainsi, il a la situation à laquelle il doit se connecter pour ressentir l’état d’être souhaité.

Il établit le programme d’entrainement suivant pour par ressentir la sérénité :

  • 5 minutes le matin et le soir pendant 1 semaine
  • 5 minutes, 3 fois par jour pendant 2 semaines
  • 3 minutes, 10 fois par pendant 3 semaine

 

 

Méthode Coué

La méthode coué est une méthode d’autosuggestion, qui consiste à répéter une affirmation positive de ce que l’on souhaite. Ceci, plusieurs fois par jour (10 fois minimum). L’affirmation doit être :

  • Au présent
  • Simple
  • Exprimé de manière positive (pas de négation)
  • Exprimé en étant ressenti dans le corps

 

Bruno souhaite être lucide face aux situations de moquerie, afin de ne pas être emporté dans une réaction émotionnelle. Il définit l’affirmation positive suivante, qu’il répétera 10 fois par jour :

  • “Je suis lucide face à la moquerie”

Il prend soin de bien ressentir cette affirmation à chaque fois qu’il la répète.

 

 

L’auto-hypnose

L’auto-hypnose est un moyen d’accéder à un état de conscience permettant de faire évoluer l’inconscient. L’explication de cette méthode de communication avec l’inconscient, nécessite un article dédié. Je le détaillerai dans un prochain article.

 

Se faire accompagner

Nous ne pouvons pas être notre propre dentiste. Il est parfois nécessaire de se faire accompagner par un professionnel pour faire évoluer l’inconscient. La présence de l’autre a plusieurs avantages :

  • Motive et/ou soutient, ce qui facilite l’évolution de l’inconscient
  • Aide à mettre de la clarté sur des mécanismes inconscients non vus, qui empêchent d’avoir ce que l’on souhaite
  • Permet d’avoir une méthode adaptée à notre personnalité, ce qui permet de gagner du temps

 

 

Plus je suis conscient de mes mécanismes inconscients, moins je réagis et plus j’ai de paix et de pouvoir sur ma vie.

Plus l’organisation de ma structure inconsciente est claire, plus le processus de réflexion est utilisé à bon escient. Ce qui engendre une paix mental.

 

Sébastien Thomelin

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages

Recevez gratuitement "Comment se libérer du regard des autres"

Comment se libérer du regard des autres

Qui partage des clés pour :  

 - Comprendre les mécanismes inconscients 

 - Se libérer du rejet et du jugement

 - Et gagner en pouvoir sur sa vie !