Autonome & Solidaire

Libre d'être Soi

Voix intérieure

Qu’est-ce que la voix intérieure ?

Hubert a des difficultés à prendre des décisions. Il réfléchit toujours énormément avant de décider. Et même après une décision, suite une longue réflexion, subsiste toujours le doute. Ses amis lui disent d’écouter sa voix intérieure. Or, Hubert ne voit pas comment identifier sa voix intérieure dans le flot de pensées qui arrivent.

 

Ici, la voix intérieure est ce qui permet de décider clairement.

 

Pourquoi la voix intérieure est recouverte de pensées parasites ?

Lorsque nous sommes bébé, nous n’avons pas encore de mental. Nous ne savons pas ce qu’est jaune, bleu … rond, carré … Nous n’avons donc pas encore de pensée. Nous apprenons les mots et aussi à penser. Et en même temps, nous apprenons, “ce qui se fait” et “ce qui ne se fait pas”, par rapport aux figures d’autorité de notre enfance. Non seulement nous apprenons à penser et en plus nous intégrons un certain nombre de jugements sur la réalité (bien/mal).

Notre besoin d’amour et de sécurité à ce moment, fait que nous intégrons la façon de penser de notre entourage, plus particulièrement de nos parents. Les croyances familiales et sociétales constitueront notre cadre de référence. Les pensées parasites sont ces jugements de la réalité, ces croyances que nous avons apprises.

 

Les parents d’Hubert étaient très rigides. Ils jugeaient le moindre comportement qui n’allait pas dans le sens de ce qu’ils jugeaient “bien”. Que ça soit, les voisins, les membres de leur famille, les collègues de travail, leurs enfants … Ce n’était jamais bien, il y a avait toujours quelque chose à “corriger”. Dans ce contexte, Hubert a été fortement jugé. Et quoi qu’il fasse, il y avait toujours quelque chose qui n’était pas bien fait, un mauvais choix …

L’inconscient d’Hubert a enregistré qu’il fallait être “irréprochable”, sinon il n’avait pas l’amour de ses parents. Il a donc mis en place une stratégie qui contrôle tous les points jugés acceptables ou non avant de décider.

Chacun des points à vérifier est un petit juge qui a son mot à dire lors d’une décision. Comme il y a de nombreux points, il y a de nombreux juges et donc de nombreuses “voix parasites”.

Il peut même y avoir un conflit entre juges, ce qui engendre un dialogue intérieur plutôt conflictuel. Ce qui fait que de nombreuses pensées parasites envahissent l’esprit d’Hubert.

 

 

Comment différencier les voix parasites de la petite voix intérieure ?

Les voix parasites

Les voix parasites sont basées sur la peur de mourir, si le cadre familial n’est pas respecté. L’enfant étant totalement dépendant des parents, il en va de sa survie, de correspondre aux attentes de ses parents.

 

Je pense, car je panse

 

Je peux donc identifier les voix parasites par :

  • La peur exprimée par ces voix
  • Par un jugement de l’extérieur (qui ne devrait pas être)
  • Par la force de ces voix, qui veulent changer l’extérieur par peur de mourir
  • Par l’argumentation, la justification, le raisonnement … Qui visent à se cacher derrière “une raison”, “une vérité” pour imposer son point de vue.

 

Hubert se rend compte que les nombreuses voix qui apparaissent lors de prise de décision correspondent à ses critères. Il voit que les décisions sont prises pour “éviter” des situations désagréables, par peur. Hubert réalise qu’il y a de nombreux juges qui s’expriment dans son esprit.

 

 

La voix intérieure

La voix intérieure n’est pas liée au mental, mais au ressenti. Il n’y a pas de raisonnement, d’argumentation ou justification. Il y a un ressenti sans mot. C’est pour cette raison que nous ne l’entendons pas. La voix intérieure est inaudible ! Et pourtant je peux l’entendre.

C’est le fait d’être en contact avec ce ressenti dans le silence, qui permettra ensuite d’exprimer ce ressenti en mot. Ceci en utilisant le mental après la sensation pour  décrire le ressenti. La voix intérieure vient du silence !

À titre d’exemple, je ne peux pas ressentir la brûlure et penser à la brûlure en même temps. Ressentir court-circuite les pensées parasites.

La voix intérieure affirme sans justification, sans besoin d’approbation :

  • J’aime le chocolat
  • Je n’aime pas le brocoli

La voix intérieure éclaire. Il y a le vide du silence autour de la voix intérieure, ce qui apporte une certaine légèreté.

 

Pour la différencier des voix parasites, nous pouvons imaginer que nous cherchons à résoudre un problème mathématique compliqué et que les pensées sont lourdes … Et, qu’en faisant une pause, nous avons une “idée”, qui apporte la solution. Cette “idée”  est beaucoup plus légère et c’est la voix intérieure.

 

À la lumière de ces informations, Hubert réalise qu’il a déjà eu accès à sa voix intérieure. Il commence à ressentir ce qu’est la voix intérieure. Or, il se demande comment l’identifier dans le flot de pensées parasites.

 

 

Comment se libérer des voix parasites pour entendre sa voix intérieure ?

Comme nous l’avons vu précédemment, il n’est pas possible de penser et de ressentir en même temps. Les voix parasites sont là pour éviter de ressentir une émotion douloureuse due à un jugement dans notre enfance.

Pour entendre la voix intérieure, il suffit de faire taire les voix parasites. Ces dernières proviennent d’une partie de notre cerveau appelé limbique. Cette partie du cerveau est le siège de la machine à blabla. Or cette partie est limitée en nombre d’informations à traiter en même temps. Ce qui nous intéresse pour faire taire les voix parasites.

Si je me focalise sur 5 éléments, je remplis la mémoire du cerveau limbique. Et il n’a plus les moyens de traiter de nouvelles informations. Autrement dit, si je me focalise sur 5 ressentis (mes pieds sur les sols, mes mains, mes épaules, mes jambes, ma respiration …), je débranche la machine à blabla.

 

En faisant l’exercice, Hubert réalise que les voix parasites ne sont plus là. Il n’y a plus de pensée du tout. Il peut donc se centrer sur son seul ressenti. En pensant à nouveau à la décision qu’il souhaitait prendre, il peut ressentir ce qui se passe dans son corps. “Écouter” ce ressenti donnera une information. C’est par cette information provenant du ressenti qu’Hubert accède à sa voix intérieure.

 

Prendre l’habitude de se focaliser seulement sur le ressenti, permet d’accéder à sa voix intérieure.

 

En me focalisant sur les sens, j’accède à l’essence.

 

Sébastien Thomelin – Accompagnant de l’être

 

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 37
    Partages

Une réponse à Comment identifier sa petite voix intérieure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement "Comment se libérer du regard des autres"

Comment se libérer du regard des autres

Qui partage des clés pour :  

 - Comprendre les mécanismes inconscients 

 - Se libérer du rejet et du jugement

 - Et gagner en pouvoir sur sa vie !