Autonome & Solidaire

Libre d'être Soi

 

Mal Amour

Qu’est-ce qu’on appelle le mal ?

Michelle est manager dans un service achat. Elle est psychorigide et ses collaborateurs en souffrent. Certains démissionnent du service tellement elle est exigeante. Elle est vue comme une personne malveillante au sein de son service, car elle ne voit pas l'humain, mais seulement le résultat.

Dans cette situation, le comportement de Michelle est vue comme mauvais. Il représente le mal pour les collaborateurs du service.

 

D’où vient ce comportement jugé comme "mal" ?

Michelle a 4 ans et joue dans sa chambre qui est en désordre. Sa maman, qui lui avait dit de ranger, rentre dans sa chambre. Elle est en fâchée car la chambre n’est pas rangée et elle exprime son mécontentement à Michelle.

Michelle vie une situation douloureuse de non amour. Son inconscient enregistre que le désordre est interdit, pour éviter de vivre à nouveau cette situation de non amour et l’émotion douloureuse associée.

Sans la nourriture affective nécessaire à son développement, l’enfant meurt (voir l’expérience de Fédéric II). La meilleure solution que l’inconscient ait trouvée pour avoir la nourriture affective nécessaire à sa survie, est d’éviter le non amour. En interdisant un comportement (le désordre), dans le but de vivre l’amour.

Ainsi, le problème actuel de Michelle est la solution au problème de son enfance.

 

Pourquoi l’inconscient met en place des stratégies qui engendre la souffrance ?

Avant 7 ans, notre cerveau n’est pas pleinement développé. Nous avons seulement le cerveau limbique à notre disposition. Ce dernier n’est capable que de gérer des situations simples et connues. Il ne peut mettre que des stratégies simples en place :

  • C’est blanc ou noir
  • Le comportement est autorisé ou interdit

 

C’est le cerveau limbique qui stocke les apprentissages, les stratégies inconscientes, … Ce dernier est incapable d’établir des stratégies complexes du type :

  • Dans tel cas j’autorise le désordre
  • Dans tel autre cas j’autorise l’ordre

 

Avant 7 ans, l’inconscient met en place des stratégies simples, qui ne correspondent pas à la complexité de la vie. Le néocortex, qui est la partie du cerveau qui permet d’appréhender la complexité et d’avoir des capacités de raisonnement, se développe entre 7 ans et 25 ans.

Le comportement jugé comme "mal", vient du fait que nous n’avons pas les moyens de percevoir la complexité de la vie, lors de la mise en place des stratégies pour vivre l’amour.

Pour vivre l’amour, l’inconscient de Michelle a interdit le désordre

L’inconscient de l’époque ne pouvait pas voir que de toujours interdire le désordre, pouvait aussi engendrer des situations de non amour.

 

En quoi le mal vient de l’amour ?

Michelle vie une émotion douloureuse car il n’a pas l’amour de sa maman. Une mémoire est créée à ce moment et cette expérience est enregistrée. Cette mémoire est une partie inconsciente de Michelle, c’est un enfant blessé

Son inconscient souhaite que cet enfant blessé vive l’amour. Il va dont mettre un système de défense pour protéger ce dernier en évitant de vivre cette situation de non amour. Ceci en interdisant les situations de désordre. Ce système de défense est appelé enfant protecteur (Voir l'article En quoi le juge intérieur est un enfant protecteur ?)

L’enfant protecteur interdit le désordre pour que l’enfant blessé de Michelle, n’ai plus à revivre cette situation douloureuse. C’est la meilleure solution que l’inconscient ait trouvé pour que Michelle puisse vivre l’amour.

C’est l’amour de l’enfant protecteur pour l’enfant blessée qui fera que cette protection est si forte !

La force de la résistance inconsciente vient de l’amour. Le "C'est plus fort que moi", vient de cet amour.

L’enfant protecteur scannera son environnement, comme une sentinelle pour éviter toute les situations de désordre. Il cherchera par tous les moyens à les éviter. L’enfant protecteur a tellement peur que l’enfant blessé soit touché à nouveau, qu’il pourra utiliser la force. Ainsi, il pourra essayer de changer les situations extérieures en utilisant la force, pour les éviter et ainsi protéger son petit blessé.

Le mal est l’enfant protecteur qui utilise la force pour protéger son petit blessé.

Michelle est psychorigide, ce qui fait que ses collaborateurs voit le mal en elle. Ils ne voient pas que c’est un enfant protecteur qui, par amour pour son petit blessé, utilisera la force pour éviter les situations de désordre. Il ne s’agit en aucun cas d’être "méchant » envers ses collaborateurs, mais d’amour pour son petit blessé.

 

Comment agir face à ce qui est appelé "mal" ?

Cette compréhension ne veut pas dire que je dois tout accepter, sous prétexte que c’est l’amour qui s’exprime.

Ce qui se passe, c’est que mon regard change en voyant que ce que la personne fait, ne me concerne pas vraiment. C’est un enfant protecteur qui protège son petit blessé avec une stratégie qui n’est pas adaptée.

 

Pour que Michelle vive l’amour, l’enfant protecteur de Michelle est en guerre contre le désordre. Et Michelle vit une tension à la place de l’amour

 

Une fois ceci vu, je peux agir et non réagir. Je peux faire un choix face à cette situation :

  • Je lui exprime mon désaccord
  • Je quitte le service

 

Quand je vois qu’il n’y a pas de mal, mais des enfants blessés qui font ce qu’ils peuvent pour éviter la souffrance. Je peux quitter la guerre du bien contre le mal et je deviens libre de mes choix.

 

Le mal est l’amour de l’enfant protecteur pour son petit blessé.

Sébastien Thomelin

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 13
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *